Six Pieds sur Terre Antoine Dole
1 janvier 2014

L’inspecteur Sadorski libère Paris

Romain Slocombe

«—Vous êtes un fort en gueule, Sado. Un grand nerveux, un emmerdeur ! Non, laissez moi finir, c’est moi qui parle ! J’ai examiné votre dossier. Entré dans la police comme inspecteur stagiaire le 3 janvier 1921, titularisé un an plus tard. Inspecteur spécial le 1er juillet 1933. Nommé brigadier-chef le 1er octobre 1940. Pas très rapide comme avancement! Mais, je constate, flic toujours bien noté par vos chefs : 16, 17, bosseur, « bourreau de travail » même… Très bon gradé, rempli de passion pour son métier. Montre un zèle infatigable, déploie un travail intensif et fait preuve d’initiative. Parfois un peu trop. Maintenant dites-moi, c’est quoi cette accusation de résistance ? »

Été 1944 : Sadorski a passé huit mois en prison. L’administration le libère en échange d’un rapport sur le transfert de l’ex-ministre Georges Mandel, otage des nazis, qui va être tué sous ses yeux. Crime ordonné par la SS ou par la Milice ? Peu après, un inconnu blessé est enlevé par des flics allemands en civil. L’inspecteur met ses adjoints sur l’affaire et l’un d’eux est abattu à son tour. Dans un bar tenu par des truands, Sadorski rencontre un jeune milicien qui semble être un pervers sexuel. Ce personnage va le mener à la plus terrifiante « Gestapo française » opérant dans ces dernières semaines avant la Libération…

Né en 1953 dans une famille franco-britannique, Romain Slocombe est l’auteur de plus de vingt-cinq romans, parmi lesquels Monsieur le Commandant et L’Affaire Léon Sadorski, tous deux sélectionnés pour le Goncourt et le Goncourt des lycéens. La série Sadorski a été décrite par Pierre Lemaitre comme « l’une des aventures littéraires les plus étranges et les plus décapantes de ces dernières années. »


La Libération comme vous ne l’avez jamais lue.


De quoi parle votre roman ?
Comment cette histoire est-elle née ?
Un extrait du roman
Quelle chanson pour illustrer ce roman ?